La consécration pour Martine Martine

Libération Champagne, 13/04/2013

Que vous inspire le fait que le musée d'Art Moderne vous rendre hommage ?

Martine Martine : cela m'émeut. Je pense à mes parents. Ils seraient si heureux de voir cette exposition; eux qui m'ont toujours soutenu, sauf au début. Mon père, Pierre Lévy, avait un peu peur que je le déshonore. Mais très vite, dès ma première exposition à la galerie Katia Granoff, il m'a encouragé. Il avait été la voir sans me le dire. Il m'a alors appelé. Je me souviens encore de ses paroles : "je veux te dire que c'est très beau. Tu peux continuer". C'étais en 1971, avant qu'il ne fasse sa donation.

Lire la suite de l'article

retour
chargement...