Martine Martine

Musée de Tulle, Tulle, France28/06/2002 - 22/09/2002

Martine Martine : dichotomie, gémellité d'une personnalité insistant par son prénom répété, comme applaudi. réfléchi sur elle-même - paradoxe à l'origine, par timidité pour ne pas démentir - ? D'emblée.humour juvénile. délicatesse et féminité se conjuguent par ce renvoi en miroir superposé qui se (dé)double. Tout est chez elle générosité. joie édifiée, vitalité cultivée. Tissu de discrétion sur filigrane d'une énergie radicalement féminine en vérité qui doit éviter le piège de l'instinctif amalgame frileux et conventionnel, à la virilité ? Mais pourquoi, grand Dieu. ne pas reconnaître en l’œuvre d'une vraie femme sa vérité profonde, sans dépendance référentielle, comme s'excusant d'un tel po1entiel à la polarité masculine complémentaire dont on fait, dommages incalculables. une force dominante.déséquilibrante par-là même les deux magnétismes, la double ascendance, les mutuelles influences, les riches plénitudes pendulaires et indissociables ?

Est-ce si déstabilisant pour l'hominien moyen de reconnaître à des bras. des mains de femme, instruments d'une entité spirituelle et intellectuelle d'origine matricielle. maternelle. la maîtrise d'une sève créatrice qui force la conviction sinon l'admiration ?

Consulter :
- Les textes de présentation de l'exposition
- Les vues du vernissage

en savoir plus
chargement...
chargement...